Crimes et disparitions cas N°=2 : Alicia

Ce soir j’ai voulu commencer à chercher de quelle victime j’allais parler cette semaine. C’est horrible. Il y en a tellement. Comment je pourrais choisir entre des victimes ?

Je savais juste que je devais parler d’une jeune fille au cheveux un peu long et plutôt foncés.

Alors j’ai commencé par écrire pour avoir plus de détails, pour la trouver elle.

Voilà ce qui m’a été dit en premier :

Jeune fille 13 ans, cheveux mi-longs et blond foncés, plutôt le sud. (Vague !) 3km Toulouse. Pas encore morte. Retenue contre son gré. Pas la famille. Opportuniste de passage. Pas entravée mais ne peut pas partir. Sera enceinte si l’on attend. Des bleus partout. Pas Angélique. Quelqu’un… (atteintes intimes.) Cherche-la STP.

Du coup j’ai cherché sur internet en précisant l’âge et Toulouse, et je suis tombée sur des articles sur Alicia. Je ne connaissais pas cette affaire et sur la première photo trouvée elle était seulement brune, et déjà retrouvée, et déjà décédée. Alors j’ai douté que ce soit elle.

Sauf qu’en insistant je retombais toujours sur ses articles, que sur la photo officielle pour la manifestation ses cheveux sur le devant sont blonds foncés, que 14 ans c’est juste après 13, que son décès est récent… et surtout elle a débarqué.

Alors voici ses mots :

« Je veux que mes parents entendent ma version.

C’était prémédité. C’était prémédité. (Elle le crie.)

Reprends ta trame STP.

Tu as raison d’avoir mis 13. C’est ton chiffre. C’est proche, tellement proche. Âge ingrat et âge adulte. (Impression de l’importance des réseaux sociaux dans la manière dont ça a été organisé.)

Heureusement ils m’ont déjà trouvé. Deux jours plus tôt ça aurait été mieux. C’est mon seul regret ils m’ont touché. Je les attends en enfer. Écris bien mes mots. Je n’ai pas voulu ça. Mes pauvres parents. Ils m’ont vu violée. Je n’aurais pas supporté leurs mots.

Très organisé. Qu’aurai-je pu faire ? Ils ne savent pas tout ce qui a été fait. Il y a eu la drogue aussi. Ils se sont pris leurs kif. Tout était prémédité. Comme un scénario. Je n’avais aucune chance de leur échapper. Comme un animal. Moins qu’un chien. Punissez-les SVP. Vois mes parents STP. Oui je suis en colère. Je le serai tant qu’ils ne seront pas punis. Honte à leurs familles qui les ont fait comme ça, qui leur ont permis… favorisé d’être comme ça. La femme n’est pas rien. Je ne suis pas rien. Ils m’ont brisé, traité comme un jouet. Je ne suis pas un jouet je suis un être humain. Leur kif n’est pas un kif. Même pas pour eux bande de minables. J’espère que vous aurez le maximum.

Moi je vous attends. Vos prières n’y feront rien. Ma tombe j’y suis pas je vous suis. Je vous ferai faire les cauchemards qu’il faut. Vous m’avez privé de ma vie. J’aurais dû avoir des enfants. Moi je les aurais bien élevés. Mieux que vous êtes vous. Enfants indignes. Je vous hais pour ce que vous m’avez fait, pour ce que vous êtes.

Je dirai le reste à mes parents. »

Amandine Roy.

Crimes et disparitions cas N°=1 : Caporal Arthur Noyer

arthur-noyer-un-jeune-militaire-de-chambery-originaire-de-bourges-a-disparu-dans-la-nuit-du-11-au-12-avril

Pour débuter cette série, je commence par aller au bout de ce que je dois transmettre pour le caporal Arthur Noyer. Je me suis retrouvée à  intervenir en temps que conférencière à Bourges sans savoir qu’il en était originaire, dans des conditions très inattendues… comme une insistance.

Alors poursuivons…

Voici ce qu’il m’a confié ce matin. Je respecte strictement les mots.

« Ca va durer encore deux ans au moins. Il est coriace. Ça se paie tout ça.

C’est vrai plusieurs endroits, au moins deux autres. Un dans l’eau partiel. Tout ne sera pas trouvé sur mes restes. Faites-le parler il me le doit. Sur les endroits : plusieurs kilomètres. Il a essayé de brouiller les pistes. Il est intervenu trois fois. Il en restera quand même. Pas que les animaux.

Post… trois fois. Avant, il a pris son temps. (Il m’a été précisé il y a quelques jours que ce n’était pas que sexuel, que le Caporal Arthur Noyer est mieux que lui et qu’il a profité qu’il soit gentil et qu’il baisse la garde. Il ne supportait pas qu’il soit mieux que lui.) Humainement je lui pardonne mais il faudra qu’il paie. Et pas que pour moi bien entendu. Calvaire de plusieurs heures. Il s’est entraîné.

Principalement démembrement. Pas que la nature. Il a commencé avant que je sois complètement mort. Calvaire, déjà dit. Il reste toujours des traces. Vous trouverez un peu même si c’est peu.

(Psychologie) Out. Complètement out. Mais lucide. C’est les plus tordus. Magnanime envers lui-même… seulement. Pas rattrapable de toute façon. La prison. Le laissez pas sortir SVP il recommencera. Les fillettes pas que, la preuve. Il veut… anatomie. Trop verrouillé pour y accéder. Sa psyché n’existe pas. Il s’est tué lui-même par ce biais-là.

S’il a bénéficié d’aide c’est involontaire ou contraint. Sa famille n’a pas tout dit. Loin d’être étonnée. Sa mère pourrait parler. Son frère un peu aussi… sur les filles. Pyromane aussi, pas juste une fois. Il aime la destruction. Il aime la destruction. Déconstruction pour lui. Complexe de Dieu d’un inférieur. Très inférieur parce ce qu’il s’est fait (en commettant ces actes) et parce ce qu’il a fait.

Ne le croyez pas sur parole, tout vérifier, déjà vu. Vous n’aurez pas tous les procès. C’est malheureux. Je bénis les enquêteurs. Pas que moi, merci.

(Lieu principal) Déjà trouvé. Merci à toi même si tu n’as pas fait exprès car c’était pas pour moi. Maëlys complice. Elle veut pas que moi. Hors d’état de nuire. Il fallait trouver avant elle. Tu as été utilisée pour ça. Tu auras d’autres surprises. Il ne faut pas tout dire. On remettrait ta parole en doute. Quelques surprises font partie de ton action, des enquêteurs aussi.

Un (des surtout deux autres) peu trouvable. (Lieux.) Vous trouverez pas grand chose de plus. Faites-le parler. Mes parents seront tristes. Des obsèques presque nationales. Autorités peinées. (Pour trouver ?) La loi de l’apesanteur.

Trop accidenté pour toi. (Il me taquine.) Ils ont presque tout… assez (pour poursuivre si je comprends correctement.) Des chiens. Des chiens feraient la différence. Les hommes trop peu nombreux. Des chiens outillés, organisés (entraînés apparemment).

(Famille) La peine de la mienne sera désaccentuée, merci. Ils auront quelque chose à enterrer. D’autres familles, au moins trois SVP. Vous n’aurez pas tout mais allez au bout. Pour nous. Qu’il ne sorte pas.

Ils n’auront pas grand chose de plus. Tout aura été fait merci. Je vous embrasse tous. »

Amandine Roy.

Une médium disponible même pendant les ponts

Je ne suis pas en train de siroter un cocktail au bord d’une piscine, ni d’apprécier une visite familiale dans une famille qui serait formidable…

Toujours à Angers.

Toujours disponible.

Vous connaissez le numéro.

Au plaisir de vous recevoir.

Amandine Roy.

Crimes et disparitions… la suite

ob_6ca6f7_36-myosotisLa patience et la discrétion n’ont rien donné. J’en ai plus qu’assez que l’on mente à mon sujet et que l’on dénie l’aide que je me suis efforcée d’apporter.

Aussi les crimes et disparitions vont devenir une rubrique récurrente. Et cette fois je commencerai par mon blog.

Á raison d’un cas par semaine, je publierai les informations que je peux communiquer sur un cas de crime et/ou de disparition.

Pendant un an.

Donc 52 cas.

Ma situation est arrivée à un tel stade que je ne sais pas ce qu’il en sera d’ici un an. Je ne peux pas m’engager sur plus d’un an.

Je vais commencer cette semaine.

Bien à vous,

Amandine Roy.

Plus que 7 places de disponible pour la prochaine conférence du 26 mai 2018 à Angers sur le thème des « Enfants non nés » suivie de contacts en direct avec vos chers disparus

bank-3362477_1920

Téléphone normalement résolu…  vous pouvez réservez au : 0782338427.

Par texto ou par mail également si besoin.

Adresse mail : amandineroy49000@gmail.com

Au plaisir de vous recevoir,

Amandine Roy.

Question technique

On m’a prévenu de nouvelles difficultés à me joindre.

Des personnes qui m’appellent sauf que mon téléphone lui ne sonne pas.

On a même fait le test en direct en vérifiant pour un autre numéro. Seul le mien ne sonnait pas.

Indépendamment des cancans supplémentaires, n’allez surtout pas croire que j’ai fait exprès de ne pas répondre si vous faites partie des personnes qui ont essayé en vain.

Il reste les textos et les mails.

Je vais m’efforcer de résoudre cette situation le plus rapidement possible.

Au plaisir de vous recevoir à nouveau.

Amandine Roy.

Incident majeur à cause d’un réacteur nucléaire en Arménie

Hier matin encore à Bourges pendant que je me remettais de la dense soirée médiumnique de la veille, il m’a été dit : « Attention au réacteur »… j’ai bien compris qu’il s’agissait encore de nucléaire.

Je n’avais pas la sensation que cela concernait la France, pour l’installation en elle-même. Cela m’a été confirmé.

Alors où ?

« Arménie ».

J’ignorais qu’il y avait des réacteurs nucléaires en Arménie.

Dans ces cas-là on imagine direct une catastrophe. Il a été ajouté : « Incident majeur ».

Qu’est-ce qu’on appelle un incident majeur dans une centrale nucléaire ?

Du coup je suis allée vérifier sur internet et je suis tombée direct sur un article qui qualifie une centrale nucléaire arménienne de « Tchernobyl en puissance » car construite sur une zone sismique…

Celle-ci en particulier ou une autre, pourvu que ce soit contenu.

Amandine Roy.

Conférence du vendredi 13 avril 2018 à Bourges auprès de l’association Chrysalia

La bonne adresse secrète la plus connue de Bourges…

Vous voulez la Banque Postale… cherchez la Tour de l’horloge.

Merci pour le charmant accueil. Ravie d’avoir pu sauver le vendredi 13 de l’association.

Pour une dernière présentation de ma conférence sur les vies antérieures c’était intense.

Les contacts c’était fort aussi.

Au plaisir de vous revoir tous.

Amandine Roy.

Nouvelle conférence médiumnique auprès de l’association Chrysalia à Bourges dans la soirée du vendredi 13 avril 2018

cathedrale

Victime également des grèves de la SNCF, l’association Chrysalia m’a contacté hier pour vendredi soir.

Et je suis heureuse de pouvoir lui rendre ce service.

Nous avons convenu du sujet de conférence, ce sera les « Vies antérieures » :

Les vies antérieures sont un sujet ancien qui a fait l’objet d’une bibliographie pléthorique, et pourtant que de méconnaissance encore. Allons au-delà de la curiosité. En quoi elles consistent ? En quoi elles nous impactent ? Et comment résoudre leurs impacts non désirés dans nos vies actuelles lorsque c’est nécessaire ?

Bien sûr en seconde partie je vous transmettrai la parole de vos chers disparus en direct.

L’association Chrysalia fonctionne sans réservation, aussi merci de faire tourner l’information. C’est dans seulement quatre jours.

Concrètement la conférence se déroulera au Citotel Aurore, 1 route des Racines, 18230, St Doulchard.

L’accueil du public se fait à partir de 19H30.

La conférence elle-même commencera à 20H00.

Pour de plus amples informations un seul numéro : 0630736212.

Entrée 10 €

Adhérent 7 €

Au plaisir de vous y rencontrer,

Amandine Roy.

Reprenons les faits

fleurs-des-champs

À Manchester le 22 mai 2017 a eu lieu un attentat visant de très jeunes victimes à un concert. Quelques temps avant j’avais animé mon premier stage N°=2 au dernier exercice duquel j’ai participé histoire de finir sur une note collective… le sujet : le risque attentat.

J’ai beaucoup culpabilisé après coup de ne pas avoir cherché à creuser ni à transmettre car je reconnaissais des éléments concernant le lieu et l’évènement.

D’autant plus que la première chose qui m’a été dite pendant que les images du drame passaient à la télé était que ce n’était pas fini, qu’il s’agissait d’une série.

C’est comme ça que j’ai commencé à envoyer des informations via le formulaire de contact pour écrire au ministre de l’intérieur.

Le 1er message transmis le 05/06/2017 portait sur les deux attentats supplémentaires dont on m’a parlé. Le premier était lourd. Étonnamment ou pas au vu du contexte, il y avait une grosse insistance sur le fait que les victimes seraient dans une forte proportion de confession musulmane, pas exclusivement mais dans une forte proportion.

Neuf jours plus tard, le 14/06 c’était l’incendie de la tour Grenfell. Je précise que je n’ai jamais mis les pieds à Londres, que je ne connais pas leur architecture, ni leurs infrastructures. Si vous vous repenchez sur la chronologie des faits vous constaterez qu’il y a eu un début de polémique car Theresa May a mis un certain temps avant de s’exprimer, et le caractère anti musulman a été tellement bien contenu que quelques jours plus tard il y en a eu un autre, un début, pile devant une mosquée, là impossible de le louper.

Le second était un attentat dans le métro sous la forme d’un accident engendré avec un engin sur les voies en misant sur la fréquentation pour faire un maximum de victimes. Vu la rapidité avec laquelle l’incendie de la tour Grenfell est arrivé je m’attendais au pire. Sauf que ça n’arrivait pas, que ça n’en finissait plus de ne pas arriver. Alors j’ai espéré qu’un redoublement de vigilance ait suffisamment dérangé pour éviter celui-là pour de bon..

Le 15/09 il a quand même fini par arriver. Le déroulé correspondait sauf qu’il s’agissait d’une portion aérienne d’une ligne de métro, de toute évidence plus accessible. Du coup, pas d’effet souricière et seulement des blessés. Sans vouloir faire offense aux 22 victimes, comparativement au nombre de morts dans la tour Grenfell, j’ai eu un sentiment de demi victoire.

Le 2nd message du 10/06/2017 je l’ai écrit après une nuit éprouvante pendant une bonne partie de laquelle je revivais encore et encore une énorme explosion nucléaire avec les dégâts matériels directs, la souffrance des victimes, la contamination qui arrive sur l’Île de France à cause des vents, puis finalement la contamination des sols… durable… avec tout ce que cela engendre. Le fait qu’on me le repasse en boucle avec autant d’insistance marquait fortement l’urgence du risque. J’avoue que ça n’a pas été simple d’écrire au ministre de l’intérieur « parce que j’avais passé une sale nuit »…

Le 16/06 un véhicule bourré, selon les articles de 14 ou 15 bouteilles de gaz, a été logé sur la commune de Chasse-sur-Rhône dans l’Isère, une commune avec trois sites SEVESO. Évidemment tant mieux. Mais je me demande encore ce qu’ils y font vraiment dans ces sites vu les images qui passaient en boucle. Au moins celui-là aura été évité.

Le 3ème message transmis le 08/07/2017 portait sur trois attentats en France au mois d’août. Un premier facile à déjouer concernait des personnages peu aguerris, peu discrets et un peu pieds nickelés… D’ailleurs je n’en ai pas du tout entendu parler.

Un autre concernait un type particulièrement malsain, tordu dans sa tête, dont le principal souci était qu’il fonctionnait à l’opportunisme. Oui il allait commettre, oui ce serait dans un endroit très connu des touristes… mais selon l’humeur du moment… Donc pas moyen d’en savoir plus sur le lieu.

Le 05/08 il y a eu tentative d’attentat au couteau au pieds de la Tour Eiffel, on peut difficilement faire plus visible. Heureusement il a été vite maîtrisé.

Le dernier allait se produire non pas à Paris mais en périphérie. Là des personnes aguerries, organisées, dont la foi présumée était surtout prétextatoire. Pour celui-là il y avait une forte insistance sur la volonté d’humilier la France et l’autorité de l’état. Et puis pour faire face le plus efficace avec eux serait de surveiller les véhicules suspects et d’améliorer la surveillance caméra.

Le 09/08 des militaires ont été attaqués sur la commune de Levallois-Perret, à une grande proximité des locaux de la DGSI. Cela m’a fait sourire lorsque j’ai constaté la quantité de moyens déployés pour serrer l’auteur des faits et en tirer le maximum. La volonté d’humilier a été précisément comprise. J’ai moins souri devant le fou rire humiliant de l’expert de BFM. Apparemment c’était le comble de la blague très drôle que mes informations s’avèrent utiles pour la sécurité des locaux de la DGSI.

À cette période et à plusieurs reprises des présentateurs et experts de BFM se sont transformés en boîtes postales, plutôt vocales en l’occurrence, parce que ça ne laisse pas de traces. Manque de pot il y a les images…

C’est le même expert qui plus tard, face caméra alors qu’il ne le fait jamais dans ses interventions, a demandé un complément d’informations pour Maëlys. Suite à mon second message les enquêteurs ont rapidement trouvé le crâne du Caporal Arthur Noyer. Maintenant que Lelandais a reconnu être responsable de sa mort on peut le préciser. On ne m’avait pas encore appelé : « le hasard ».

Le 4ème message transmis le 18/07/2017 concernait un risque direct pour la sécurité physique du Président de la République dont bien sûr je ne vais pas donner les détails, en lien avec un contexte de guerre que bien sûr je ne détaillerai pas non plus. Ce que je peux dire c’est que certains évènements me sont exprimés en termes de pourcentage de risque. Et pour ceux-là en particulier le fait d’avertir doit normalement engendrer la baisse du pourcentage du risque d’avènement de l’évènement. Pour celui-ci cela n’a pas été le cas. Aussi je me suis permis d’insister ultérieurement avec un complément de détails.

Le 5ème message transmis le 08/09/2017 relevait presque de l’ordre direct. On m’a montré le champignon caractéristique des explosions nucléaires à plusieurs reprises, en me précisant un délai de huit jours. Il fallait que je prévienne le gouvernement. De toute évidence la situation était plus sérieuse et critique qu’on ne voulait bien le penser pour se rassurer.

Oui j’ai transmis. Au ministre de l’intérieur seulement.

Je ne dispose pas des numéros de téléphones d’Emmanuel Macron, ni de Donald Trump, ni de Vladimir Poutine !

Vu les réactions américaine et russe qui ont suivi j’ai passé une période de forte inquiétude, craignant d’avoir précipité une situation de guerre au lieu de favoriser son évitement. Raison pour laquelle deux mois et demi plus tard, le 22 décembre dernier, lorsqu’on m’a à nouveau avertie du risque imminent d’une attaque nucléaire par la Corée du Nord j’ai beaucoup hésité à le publier pour finalement m’y résoudre en insistant sur l’intelligence d’utiliser les presque deux semaines de délai pour vérifier et recouper les informations pour ensuite se positionner de manière proportionnée.

Et la Corée du Nord vient de participer aux Jeux Olympiques d’hivers en Corée du Sud.

Je n’irai pas jusqu’à faire la bise aux protagonistes, mais c’est un grand soulagement.

La deuxième partie de ce 5ème message, je vous la donne directement vous allez vite comprendre.

« À ajouter le(s) évènement(s) du 18/20 octobre 2017. Là interne à la France. Assez cinglant… très concrètement. Plus politique intérieure. Pas de risque pour le président mais pour son siège. Peut faire mouche négativement, très négativement, peut entraîner le reste. Tu as assez dit qu’ils se débrouillent sans toi. »

La tentative d’élimination politique a été purgée.

Il y a eu un dernier message le 28/09/2017. Celui d’hier avait uniquement pour but de vérifier si les copies des messages du formulaire de contact étaient toujours absentes de l’accusé de réception, ce qui n’était pas le cas lors de mes premiers messages. Oui c’est le cas.

Ce dernier message avait pour principale vocation de confirmer l’au revoir.

La dernière phrase du message précédent était on ne peut plus claire.

Quatre mois d’informations, et vous constatez le genre d’informations, sans la moindre correction à mon encontre, également sans reconnaissance ni réciprocité.

Il y a des règles de fonctionnement.

La première personne à qui je dois le respect c’est moi-même.

Ils ne m’ont pas respecté, j’ai arrêté.

Amandine Roy.