Un petit caillou blanc après l’autre

petis-cailloux-blancsLa confiance est tellement longue à obtenir, tellement compliquée à maintenir et jamais totale en plus, qu’il peut paraître plus simple de consulter quelqu’un d’autre que de se fier à ses propres informations.

Pourtant il faut bien en passer par là, et personne, quelles que soient ses bonnes intentions ou sa malhonnêteté pour certains, ne saurait faire ce chemin à votre place.

La subjectivité n’est pas votre ennemie, elle fait partie de votre humanité. Inutile de l’ériger en Epée de Damoclès. Il est plus judicieux de la considérer comme un garde-fou vous obligeant chaque jour à être conscient que vous devez rester vigilant pour favoriser l’objectivité.

Ne vous rabaisser pas non plus du fait d’une confiance qui ne soit pas totale. C’est une réaction saine qui prouve que vous n’avez pas peur de vous remettre en question.

Ce n’est pas un problème.

De toute façon la confiance ne se décrète pas, elle se construit.

Alors un jour après l’autre, un petit caillou blanc après l’autre, ça suffit. Ne vous mettez pas la pression.

Retenez seulement que lorsque quelque chose se vérifie vous devez le prendre en compte, l’admettre, même si ce constat est troublant ou dérangeant au premier abord. Seulement ça.

Dans le temps il arrivera un moment où vous vous apercevrez que ce réflexe vous est plus facile. Plus tard encore, il arrivera un moment où cela sera devenu un automatisme et la question de la confiance ne se posera plus.

Vous avez juste besoin d’être honnête avec vous-même.

Amandine Roy.

(juin 2013)

Publié par

Amandine Roy médium

Médium Conférencière Auteure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s