Des univers multiples, Aurélien Barrau

9782100717125-TBien que je sois très consciente de n’être qu’une amatrice, le fait est qu’en tant que médium je ne partage pas la totalité de ses convictions. Ceci étant dit, je salue la proposition élargie du contexte de multivers dont il fait le récit dans cet ouvrage ; avec une attention particulière pour sa perspective personnelle aboutissant à un constat que je n’avais jamais entendu jusque-là venant d’un scientifique, à savoir que nous serions déjà dans « le prochain » paradigme de la physique. Il ne se résumerait donc pas à une arlésienne…

Ce qui ne gâche rien, c’est qu’il est excellemment écrit. Rien que pour la forme, il vaut le détour. C’est un régal à lire, et en plus vous enrichirez votre vocabulaire.

Alors basta les complexes !!!

Nul besoin d’avoir un doctorat en physique des particules, ou autre du même acabit, pour s’intéresser à ce sujet fondamental qui mériterait d’être plus démocratisé.

Osez !!!

Amandine Roy.

Publié par

Amandine Roy médium

Médium Conférencière Auteure

Une réponse sur « Des univers multiples, Aurélien Barrau »

  1. CALCUL DE LA VITESSE MOYENNE D’EJECTION DU PLASMA DANS LE VIDE SIDERAL
    Un groupe d’astronomes a découvert 7 galaxies parmi les plus lointaines connues, observées sur une période s’étendant entre 350 et 600 millions d’années après le Big Bang. L’une d’entre elles pourrait même détenir un record. Hubble la montre peut-être alors que le cosmos n’avait que 380 millions d’années.
    Calcul de la vitesse moyenne d’éjection du plasma pendant les 380 premiers millions d’années :
    V : Vitesse Moyenne avec V = D/T,
    D : Distance parcourue par le plasma originel durant les 380 millions d’années qui ont suivi le Big Bang qui a été instantané t < 10 E-32 secondes,
    T = 380 E+06 années = 380 E+06 X 365 X 24 X 3600 secondes = 1,20 E+16 secondes,
    Ne connaissant pas D, il nous est impossible de calculer la Vitesse Moyenne d’Ejection du Plasma, mais cette Vitesse est SUPRALUMINIQUE (sans doute plusieurs milliers de fois la Vitesse de la Lumière qui est de 300000 km/s). Donc la Matière, non le PLASMA peut se déplacer à plusieurs fois la Vitesse de la Lumière, alors que la Mécanique de la Relativité d’Albert Einstein définit une Vitesse maximale de la Matière possible égale à la Vitesse de la Lumière. Plus la Vitesse est grande, plus la Masse de la Matière en mouvement se désagrège en devenant de l’Energie.
    E = MC² avec C = la Vitesse de la Lumière qui est une Constante Universelle dans tous les Univers Multiples et les Univers Généralisés.
    Suite dans une prochaine rubrique CALCUL DE LA VITESSE MOYENNE D'EJECTION DU PLASMA DANS LE VIDE SIDERAL.
    Le présent Article va être publié 40 fois sur YouTube et 100 fois sur GOOGLE.
    Alain Mocchetti
    Ingénieur en Construction Mécanique & en Automatismes
    Diplômé Bac + 5 Universitaire (1985)
    UFR Sciences de Metz
    alainmocchetti@sfr.fr
    alainmocchetti@gmail.com
    @AlainMocchetti

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s