L’ordinateur quantique bientôt dans nos foyers ?

Scroll down to content

HTD-01-image

Lockeed, Nasa, Google, Amazon, NSA… La liste des clients de la société canadienne D-Wave System située près de Vancouver révèle à elle seule tout l’intérêt stratégique de sa boîte noire « magique ».

Depuis 2013 et la vente officielle de la première boîte noire à Lockeed les langues s’affolent. Y serait-on parvenu ? L’arlésienne de l’ordinateur quantique qui déjà n’en était plus une de l’aveu de notre prix Nobel de physique de 2012 Serge Laroche aurait-elle définitivement vécu ?

Reprenons les choses dans l’ordre.

Serge Laroche a été récompensé pour sa méthodologie d’expérimentation déjà mise au point depuis des années avant qu’on daigne le récompenser alors qu’il s’agit de la preuve flagrante et pas que de la réalité de la physique quantique qui de fait ne pouvait plus être uniquement raillée comme étant seulement une très hypothétique hypothèse. En piégeant à volonté et à répétition des photons entre des miroirs superpuissants afin d’observer des particules isolées dans un moment quantique, celui où elles sont dans deux états à la fois, il a fait rentrer de plein pied la physique quantique dans le champ de la recherche appliquée avec pour carotte ultime l’ordinateur quantique.

Je rappelle que pendant des décennies même les ordinateurs les plus puissants continuaient de fonctionner sur un mode binaire, la programmation s’exprimant comme une suite de calculs consécutifs ayant pour réponse soit O soit 1. Or dans un moment quantique la particule est dans deux états à la fois, à la fois le 0 et le 1. Donc un ordinateur quantique ne serait plus limité par l’obligation de réaliser les calculs consécutivement, ils pourraient être réalisés en même temps, d’où un gain de performance comparativement révolutionnaire.

Et Mr Laroche en 2012 dans les interviews qu’il a accordé après avoir obtenu le prix Nobel a tenu a préciser deux choses pour calmer les esprits. Premièrement nos ordinateurs l’étaient déjà un peu par le biais de la nanotechnologie intégrée. Deuxièmement il était inutile d’attendre un grand soir quantique car l’évolution ne pourrait se faire que dans le temps avec des générations successives de supercalculateurs.

Or cet homme très censé a tenu ces propos en 2012, et D-Wave a officiellement vendu sa première boîte noire « magique » à Lockeed en 2013 !…

Nous prendrait-on pour des buses ?…

Dans les rares occasions où j’ai pu en parler à des gens intéressés depuis 2012, en effet j’ai eu l’impression de parler chinois, mais quand même !!!

Pour vous donner l’opportunité de comprendre concrètement le changement voici une citation de l’article :

… « là où un ordinateur classique mettrait 2 puissance 300 secondes – un temps égal à 5 fois l’âge de l’Univers – son cousin quantique  y passerait 600 secondes soit 10 minutes. »

Dans le viseur des grandes sociétés et des organismes qui s’en sont dotés, évidemment, se trouve l’optimisation des systèmes connectés.

Après… à quelle vitesse nous nous en bénéficierons dans nos pénates ?…

Affaire à suivre…

Amandine Roy.

Source : Sciences et Avenir N°=826 Décembre 2015

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :