Lorsqu’on vous force au dégoût…

eb081113-007-l750-h534-cLorsque les masquent tombent et que vous comprenez en direct lors d’un traquenard où l’on vous jette quasi directement des accusations fallacieuses à la figure qui révèlent à quel point les gens concernés se croient propriétaires de votre vie et de votre travail, et vous fliquent assidûment avec tout ce que cela implique d’intrusions de jugements et de critiques ; et qu’en plus après avoir clairement marqué votre volonté de couper les ponts par votre silence ces gens vous harcèlent pour vous donner des ordres… encore… que penseriez-vous d’eux ?

Amandine Roy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s