Non au harcèlement !

pink-rose-14798_960_720

Difficile de ne pas réagir en cette journée contre le harcèlement avec ce que je subi depuis deux ans.

Oui le harcèlement peut commencer avec seulement deux personnes dont la perfidie l’orgueil et la complicité scellent le piège à partir duquel ils tissent leurs toiles destructrices qui dénient jusqu’à votre dignité d’être humain et votre intégrité physique par leurs atteintes entre autres sexuelles.

Ces gens créent la destruction délibérément pour ensuite ériger en légitimité prétextatoire les résultats de leurs destructions pour se couvrir.

L’hypocrisie sociale est la toge dans laquelle ils se drapent. Qui s’en prendrait à des « lanceurs d’alertes » tellement inquiets pour vous qu’ils vous abreuvent d’images et de boniments pour vous avertir du degré de vilénie de la vilaine vilaine victime.

Oui la victime.

 

La deuxième phase du harcèlement débute là, s’arranger pour fermer les yeux sur qui est réellement la victime dans l’histoire.

Ensuite commence le harcèlement de masse.

 

Tous ces complices qui diffusent, likent, et jouent la surenchère dans le sordide et le mensonger sont également coupables.

Tous ces gens dans la rue les commerces les autres lieux publics au téléphone et même sur votre lieu de travail, qu’ils frôlent le 4ème âge ou soient encore mineurs et quand je dis mineurs je parle de mineurs de sûrement moins de 10 ans aussi, qui piquent des fous rires délibérément bruyants et orientés, qui vous humilient avec des commentaires sexuels quand ils ne vous harcèlent sexuellement directement, tous ces gens sont coupables.

Ce sont eux les coupables.

Et la justice ne fait rien.

 

Pire, si vous venez un jour à avoir l’outrecuidance de dire ne serait-ce qu’un bout de toute la haine, les humiliations, le mépris, et le harcèlement quotidien que vous subissez, soyez assuré que les auteurs à l’origine de votre calvaire se précipiteront chez un avocat ou au commissariat pour chialer leurs statuts de pauv’ pitit’ victime à eux.

Et la justice ne fera toujours rien pour vous.

 

Oui il arrive un moment où l’on ne supporte plus d’être en vie, ce n’est pas moi qui vous dirai le contraire. Mais ce n’est pas parce que vous êtes faible, ni parce que vous êtes ce que ces personnages tordus lâches et jusqueboutistes prétendent, c’est juste parce que la limite du supportable est dépassée depuis longtemps.

Superman et superwoman… ça n’existe pas.

 

N’oubliez jamais qui sont les coupables.

Ce n’est pas à la victime de se sentir coupable.

Ce n’est pas à la victime de baisser les yeux.

L’indignité est sur les coupables.

 

Ne leur faites pas le plaisir de baisser les yeux ni de raser les murs même si vous ne pouvez plus aller acheter un sandwiche dans certaines boulangeries sans subir le rictus de mépris et les commentaires sexuels de la vendeuse en toute impunité, même si vous ne pouvez plus aller prendre un café dans certains établissements sans subir le rire bruyant et méprisant  de la patronne elle-même ou d’un couple de septuagénaires toujours tordus de la chose à leur âge, même si vous ne pouvez plus manger dans certains établissements sans vous faire filmer à la dérobée par des mineurs eux-mêmes rigolards et méprisants qui de toute évidence ont eu droit à des images sexuelles de vous alors qu’ils ne sont que des enfants.

Oui c’est ça le quotidien d’une personne harcelée.

 

Votre plus belle victoire sera de rester en vie et de rester debout.

Restez vous-même, sans honte ni complexes. Ces gens ne valent pas la peine que vous deveniez quelqu’un d’autre à cause d’eux. Ce serait un comble de leur accorder ça.

Préservez votre intégrité.

 

Avec le temps, et en sortant du silence soyons logique, vous vous apercevrez qu’il reste des êtres humains dignes de ce nom, et même des êtres humains dignes de ce nom qui vous tendront la main pour que vous puissiez vous en sortir.

 

Aussi rude et sordide qu’est pu devenir votre quotidien, rappelez-vous que tout le monde n’est pas comme vos harceleurs, et rappelez-vous également que ce sera temporaire car la vérité fini toujours par devenir publique.

Alors n’oubliez pas qui sont les coupables, et parlez, parlez jusqu’à ce que l’on vous écoute.

NON AU HARCÊLEMENT !!!

Amandine Roy.

3 réflexions au sujet de « Non au harcèlement ! »

  1. Bonjour et merci Mme Amandine Roy pour votre courageux et juste message ! Comme vous avez bien décrit cette situation , car en effet ce genre de sinistres personnes , tout age confondu existent réellement ! Avec mes plus amicales pensées et toute ma sympathie et ma compréhension sincère, bien à vous,

    Mr Dominique Giraudet .

    “Celui qui ne gueule pas la vérité quand il la connaît, se fait le complice des menteurs et des faussaires !” (Péguy)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s