Je ne voulais pas en arriver là mais le cumul d’inerties m’y oblige.

Merci de le lire jusqu’aubout.

Amandine Roy.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :