Crimes et disparitions cas N°=2 : Alicia

Ce soir j’ai voulu commencer à chercher de quelle victime j’allais parler cette semaine. C’est horrible. Il y en a tellement. Comment je pourrais choisir entre des victimes ?

Je savais juste que je devais parler d’une jeune fille au cheveux un peu long et plutôt foncés.

Alors j’ai commencé par écrire pour avoir plus de détails, pour la trouver elle.

Voilà ce qui m’a été dit en premier :

Jeune fille 13 ans, cheveux mi-longs et blond foncés, plutôt le sud. (Vague !) 3km Toulouse. Pas encore morte. Retenue contre son gré. Pas la famille. Opportuniste de passage. Pas entravée mais ne peut pas partir. Sera enceinte si l’on attend. Des bleus partout. Pas Angélique. Quelqu’un… (atteintes intimes.) Cherche-la STP.

Du coup j’ai cherché sur internet en précisant l’âge et Toulouse, et je suis tombée sur des articles sur Alicia. Je ne connaissais pas cette affaire et sur la première photo trouvée elle était seulement brune, et déjà retrouvée, et déjà décédée. Alors j’ai douté que ce soit elle.

Sauf qu’en insistant je retombais toujours sur ses articles, que sur la photo officielle pour la manifestation ses cheveux sur le devant sont blonds foncés, que 14 ans c’est juste après 13, que son décès est récent… et surtout elle a débarqué.

Alors voici ses mots :

« Je veux que mes parents entendent ma version.

C’était prémédité. C’était prémédité. (Elle le crie.)

Reprends ta trame STP.

Tu as raison d’avoir mis 13. C’est ton chiffre. C’est proche, tellement proche. Âge ingrat et âge adulte. (Impression de l’importance des réseaux sociaux dans la manière dont ça a été organisé.)

Heureusement ils m’ont déjà trouvé. Deux jours plus tôt ça aurait été mieux. C’est mon seul regret ils m’ont touché. Je les attends en enfer. Écris bien mes mots. Je n’ai pas voulu ça. Mes pauvres parents. Ils m’ont vu violée. Je n’aurais pas supporté leurs mots.

Très organisé. Qu’aurai-je pu faire ? Ils ne savent pas tout ce qui a été fait. Il y a eu la drogue aussi. Ils se sont pris leurs kif. Tout était prémédité. Comme un scénario. Je n’avais aucune chance de leur échapper. Comme un animal. Moins qu’un chien. Punissez-les SVP. Vois mes parents STP. Oui je suis en colère. Je le serai tant qu’ils ne seront pas punis. Honte à leurs familles qui les ont fait comme ça, qui leur ont permis… favorisé d’être comme ça. La femme n’est pas rien. Je ne suis pas rien. Ils m’ont brisé, traité comme un jouet. Je ne suis pas un jouet je suis un être humain. Leur kif n’est pas un kif. Même pas pour eux bande de minables. J’espère que vous aurez le maximum.

Moi je vous attends. Vos prières n’y feront rien. Ma tombe j’y suis pas je vous suis. Je vous ferai faire les cauchemards qu’il faut. Vous m’avez privé de ma vie. J’aurais dû avoir des enfants. Moi je les aurais bien élevés. Mieux que vous êtes vous. Enfants indignes. Je vous hais pour ce que vous m’avez fait, pour ce que vous êtes.

Je dirai le reste à mes parents. »

Amandine Roy.

Publié par

Amandine Roy médium

Médium Conférencière Auteure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s