Crimes et disparitions cas N°=3 : jeune homme de 17 ans Agen

Scroll down to content

La tournure que ça prend me pose un cas de conscience.

Alors je ne citerai personne.

Voici les informations données.

Le 18 mai 2018.

« 3ème cas jeune homme de 17 ans d’origine hispanique. Dernière adresse en France. Attaqué de nuit. Guet apens. En lien avec la drogue. Il a été lourdé. Paysage de montagne. Un prénom très français. Il n’est pas rentré tout simplement. Il n’était pas étudiant. Très actif. Sa grand mère a cherché. Une grand mère très espagnole hispanique.

Arrête là pour ce soir.

Il faut que tu le trouves avant la trame. »

Le 22 mai 2018.

« Prénom hispanique ou à consonance hispanique… son père. Pas ta région. (Quelle région ?) Plus au sud. C’est dans les dossiers de la police. Pas Agen mais presque. Moins de 30km de ce lieu. En pleine campagne. Des jeunes malfaiteurs entre eux. Un petit délinquant. Pas récent mais petit gabarit. Profite de son jeune âge, de sa jeune apparence. S’est pris une balle dans la nuque, quasi exécution. Faux RDV.

Un endroit suffisamment isolé pour qu’on n’entende pas les balles, la balle, siffler. Habitude effacement récurrente. Au moins trois ( donc au moins deux autres). Concurrence perçue avant vraiment ça.

16 il a commencé.

17 il a été salement tué et abandonné. »

Trame.

« Oui récent. Moins de deux ans. On t’avait prévenu que c’était lourd. Lâche pas. C’est pas le dernier.

On passe à lui.

Il est entre deux eaux. Il a pas tout compris ce qu’il s’est passé. Trop bref. Sa grand-mère crie. Il se croyait bien vu. Exécution. Ce n’est pas un jeu mais pour eux presque. Pas serrés.

Pas que les éléments. Une rivière. (Citée deux fois la rivière.) Pas en plusieurs morceaux mais ça se démembre avec le temps. Laissé-là.

Guet apens bon mot, bonne expression. Une pseudo amicalité de façade. Gros poissons comparativement même si eux-mêmes que intermédiaires. Deux. Un seul qui appuie. C’est son trip. La violence est son gagne-pain et il aime ça. Foutrement. À moins d’être arrêté… Il se fait payer pour ça. Homme de main mais se prend pour beaucoup plus. L’autre larbin/chef selon le point de vue. Ils font plusieurs régions, au moins deux, plusieurs pays, au moins trois, dont l’Italie. Difficile localisable. (En un point.) Filière petite mais rentable. Sous le radar des gros poissons.

Le jeune n’a rien compris, n’a rien vu venir. Les trois dernières secondes, et encore. Les croyait amis, un. Pas celui qui appuie sur la gâchette, l’autre.

Volatiles. Petite filière rentable. C’est ce qui fait leur force. Ils passent à travers les mailles du filet. Répérer le flingue. L’arme immatriculée, faussement… traitée.

Il n’est pas le premier, il n’est pas le dernier. (Victime.) Voyez Sicile.

Il faudra faire une annonce publique pour ce jeune. Pas toi. Laisse-les faire avec ce que t’as… Des choses à gratter. Une amie peut parler. N’a pas osé jusqu’à présent. C’est humiliant.

La rivière petite, facile à trouver. Suivre le dénivelé. Il pouvait pas tomber plus bas. Même en morceaux on le reconnaîtra. Moins d’un kilomètre du sentier pédestre.

Déjà expliqué. Ce sera pas trouvé avant plusieurs années. ( Pourquoi donner ces infos dans ce cas ?) Tu dois faire, après ils décident. Ce n’est plus ta partie.

Tu en entendras parler en mal d’abord, tu en prendras plein la g… Cette démarche est en partie inédite. Il faut que tu prouves ta valeur.

Laisse-les trouver. Ils feront sans toi le reste. »

Amandine Roy.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :