À Chemnist en Allemagne un chef de clinique s’est suicidé à cause des mensonges et du génocide en cours