Dernier message

Le jour même j’ai publié ce dernier message pendant environ deux heures d’abord pour qu’on ne puisse pas dire que je publie après coup pour mettre ma parole en doute et ensuite pour que les informations en elles-mêmes ne soient pas l’objet d’une utilisation néfaste avant l’échéance comme mon avertissement d’un important attentat sur des installations électriques d’octobre dernier.

Je vous laisse en prendre connaissance.

Amandine Roy.