Lettre ouverte et livre offert

Quelle est la signification des roses blanches

Depuis longtemps je me contentais d’être discrète pour ne pas vous appesantir avec les événements de ma propre vie.

Or le stade de détresse qui est maintenant le mien va forcément impacter mon activité. Et il y a tellement eu de diffamation, de déformation et de mensonges que je ne veux plus laisser aux autres le loisir de se répandre encore. Je préfère vous en parler moi-même.

Entre d’un côté des personnages qui sont allés très loin pour détruire mon nom et mon activité professionnelle avant même que je la développe suffisamment pour qu’elle soit viable, et de l’autre des voleurs en col blanc bien aidés par un membre de ma soi-disant famille qui persistent à ne pas me régler ma part d’héritage depuis plus de 19 mois que mon père est décédé, je me retrouve avec énormément de dettes dont une dette de loyer qui est du pain béni pour les nouveaux propriétaires du 11 rue des Deux Haies, des gens qui font de la vente à la découpe

Depuis le temps que ça dure j’ai alerté la Présidence de la  République à qui j’ai tout donné de la chronologie des faits en passant par la liste des noms des protagonistes, même mes agendas… La Présidence de la République a transféré à la Préfète du Maine et Loire.

Et plus spécifiquement pour les voleurs en col blanc dont un avocat en particulier, le Procureur de la République a été informé, plus récemment le Bâtonnier aussi.

C’est pour ça que je n’ai pas toujours été en état de vous accueillir ces derniers mois. Il y a eu des périodes tellement dures que je n’arrivais pas à faire abstraction de ma propre situation. Je ne voulais pas vous léser.

Il y a eu une première date d’expulsion potentielle au 08 juin, soit disant abandonnée par les nouveaux propriétaires… verbalement… la veste a été retournée depuis. En désespoir de cause, sans solution aucune je me suis résignée à partir et une seconde date a été arrêtée : le 18 juillet.

Sauf que j’ai eu beau m’échiner à trouver une solution,  dans le privé comme dans le public, l’impossibilité de fournir respectivement une caution solidaire et un avis de non imposition pourtant plusieurs fois réclamé m’ont complètement empêchée de finaliser ma démarche. Même en étant d’accord pour partir en en faisant tout pour, pas moyen.

Ayant réussi à obtenir juste avant le 14 juillet, seulement là et encore aux forceps, les documents officiels et le bon interlocuteur, une interlocutrice au demeurant, pour me faire verser enfin normalement cette part d’héritage qui aurait pu me sauver depuis longtemps, je me suis dépêchée dès le lendemain d’écrire aux nouveaux propriétaires en détaillant toutes mes démarches infructueuses pour démontrer ma bonne foi, proposant même de les justifier documents à l’appui, avec toutefois une bonne nouvelle puisque j’allais pouvoir intégralement payer et donc normaliser pour de bon la situation.

D’ailleurs le président de cette société, celui-là même qui est venu me menacer en personne ce matin est venu le 18 juillet et m’a laissé un message sur le répondeur comme quoi il avait bien eu le courrier et les informations.

Mon soulagement a été de courte durée.

Le 19 au matin, le lendemain du jour où ce président m’a laissé son message, un huissier son témoin, et de toute évidence des forces de police qui attendaient en bas le signal, sont venus pour m’expulser de force. Plusieurs choses comprises et constatées par cet huissier sur place l’ont décidé à m’accorder un dernier délai le temps de réceptionner l’argent

Ça c’était il y a deux jours.

Et ce matin, en pleine consultation, à nouveau ce président… propos erronés… propos contradictoires… menace… Avec beaucoup de gesticulation il a  fini par me jeter à la figure tout le mépris dans lequel il tient mon travail.

Selon ses dires il faisait réaliser cet après midi une demande en référé par son avocat pour me faire expulser de forces de préférences dans les heures qui suivent, il insistait là dessus avec jubilation, donc sans argent, sans solution de logement, dehors.

Vous comprenez que dans cette nouvelle situation il ne me sera pas possible de poursuivre comme prévu les consultations, ni d’honorer les séances de groupes proposées à la rentrée pour pouvoir aider plus de monde.

Au point où j’en suis j’ai décidé de vous offrir mon troisième livre Outons-nous… De toute façon je n’ai pas d’argent pour assumer les frais d’impression, maintenant vous savez pourquoi, et j’espère qu’il pourra au moins en partie compenser l’aide et le soutien que je ne vais plus pouvoir vous apporter.

Je rappelle que la mise en page était initialement prévue pour un livre.

Couverture complète bleu complet - JPEG

Je n’avais pas prévu de poursuivre initialement.

Le fait est que la présence du corpus complet de ce livre dans cet article ralenti énormément le blog, aussi je viens de l’enlever.

Si vous en aviez débuté la lecture sans avoir eu le temps de le finir, n’hésitez pas à me prévenir.

Bien cordialement,

Amandine Roy.

 

Question gratuite N°=12 du jeudi 21/07/2016

tulipe_rouge-300x231

 » Je me sens dans une impasse avec mon nouveau chien (10 mois ). il ne supporte pas la venue d’invités, amis à la maison… Vais-je m’en sortir ? « , Ch…

1ère chose : le temps, le temps, le temps.

2ème chose : l’imprégnation. Constance dans ce qui est autorisé et interdit, toujours le même ton et les mêmes mots pour les mêmes choses, etc… de façon qu’il finisse par delà son trop plein d’émotions à tout comprendre bien comme il faut.

3ème chose : surtout n’adoptez pas un autre animal, ce ne serait pas mieux ce serait pire. Du fin fond de son sentiment d’insécurité, la concurrence perçue même infondée peut aboutir à de l’agressivité. Déjà que ça va être du boulot pour lui de totalement s’habituer à vous, il ne faut pas en rajouter

Pour ce qui concerne vos invités et amis, mettez-vous toujours entre lui et eux. Même si ce sont des gens adorables et qu’il n’a concrètement rien à craindre, il sera plus rassuré avec vous comme rempart. Et surtout qu’ils ne cherchent pas à tout prix à l’approcher ni à le toucher. De toute évidence il supporte mal la proximité d’autres individus.

Et pour le reste de la tendresse… beaucoup de tendresse… jusqu’à ce que cela fasse le tour dans sa tête que la vôtre lui est acquise.

Oui vous gardez ce chien.

Bon courage à vous,

Amandine Roy.

Question gratuite N°=11 du jeudi 21/07/2016

tulipe

« Est-ce que je vais écrire et être publiée ? « , A…

 » C’est compliqué en ce moment.  »

 » Vas à l’aventure.  »

 » Ne te laisse pas des barrières.  »

 » Fais toujours.  »

 » Les réminiscences ( temps anciens ).  »

 » Tu n’as pas à t’inquiéter pour ton aventure.  »

 » Ce n’est pas dans le professionnel en plus.  »

 » Reste dans l’expression.  »

Belle continuation à vous,

Amandine Roy.

Question gratuite N°=10 du jeudi 21/07/2016

tulip-1117875_960_720

 » Je devrais être grand mère en novembre prochain… J’aimerais tant que tout ce passe bien et avoir une grande complicité avec mon premier petit enfant… Qu’en dites-vous ? « , M…

Déjà félicitations à vous et à la maman.

On me fait comprendre qu’il s’agit d’une inquiétude non fondée.

Alors qu’on ne me précise pas s’il s’agit bien de la grossesse actuelle, on me montre un petit garçon très garçon avec beaucoup de caractère et auquel vous aurez du mal à dire non.

Un poupon qui sait ce qu’il veut.

Il va falloir provisionner les gros camions.

Belle soirée à vous,

Amandine Roy.

Question gratuite N°=9 du mercredi 20/07/2016

Tulipe²

 » Est-ce que je dois déménager de cet appartement ou envisager de quitter cette ville ? « , M-J…

 » Pas tout de suite. Il est bien cet appartement. Pourquoi elle se pique de vouloir en partir ? Au moins un an là ( encore ). Pas éloignement ( changement ville ). Complication pas prioritaire. Occupe-toi plutôt de le faire joli et soigne tes amis. Pas trop d’alimentation. Pas servile ( à toujours vouloir rendre service ).Occupe-toi de ta santé surtout.  »

Apparemment il y a aussi quelque chose à faire ou à régler avec votre soeur dont on m’a fugacement montrée l’image.

 » Des fruits et des légumes.  »

« De la joie surtout. »

 » Voilà notre ordonnance. »

Pendant la prononciation de la dernière phrase ils vous ont montrée en train de danser.

Belle continuation à vous,

Amandine Roy.

Question gratuite N°=8 du lundi 18/07/2016

 » Vais-je récupérer mes trois enfants en garde exclusive en septembre ? « , N ..

 » C’est compliqué. Plusieurs épisodes encore. Au moins 4. C’est la fille qui parlera. Elle (vous)  n’aura pas gain de cause  ( à chaque fois ) mais elle les sauvera. Ils ne perdront pas leurs scolarité.  »

Il n’y aura donc pas que septembre prochain.

Bon courage à vous.

Amandine Roy.

Question gratuite N°=7 du jeudi 14 juillet 2016

029E017005099037-c1-photo-oYToxOntzOjE6InciO2k6NjcwO30=-tulipe

 » Est-ce qu’un jour je vais me remettre avec une personne et avoir des enfants ? « , C…

C’est pas une personne qu’il te faut mais 3, pas en même temps bien entendu.

Même si tu ne veux qu’une personne, ce n’est pas forcément la bonne de suite.

Et puis il faut accepter l’idée de quelqu’un d’autre.

Et puis il faut accepter de s’habituer à quelqu’un d’autre… accessoirement que lui aussi veuille quelque chose de sérieux avec toi…

Donc il en faudra plusieurs avant que…

Il y en a un que cela fait sourire.

L’information principale est le chiffre 3.

On me précise également que la question principale n’est pas celle des enfants mais celle du couple… bonne entente durable… qui a envie d’être durable… quelqu’un qui te convienne vraiment et inversement.

Donc regarde l’homme plutôt que le futur père.

Garde ça en tête lorsque tu feras connaissance avec tes prochains essais… tentative pour te faire sourire.

Belle journée,

Amandine Roy.