Question gratuite N°=5 du mardi 20 mars 2018

Tulipe 06

« J’ai perdu ma maman le 04 avril […] je voudrais simplement savoir si elle va bien à présent et si, de l’autre côté, elle pense à nous. Je n’ai pas de signe particulier ou je ne les identifie en tant que tel, peut-être. », M…

« C’est récent. N’attends pas un discours maintenant. C’est ton père qui parle. Les encoignures on connaît. Les dégâts on connaît. Attends-toi à du temps avant que s’exprime ta maman. »

Je sentais bien qu’elle ne pouvait pas s’exprimer, là c’est confirmé.

Elle est beaucoup dans la cuisine. Elle se partage entre la cuisine et le salon. Elle essaie de tout bien comprendre. Elle aime bien les plantes. Elle écrit au tableau. Une sorte de retour en enfance lui est nécessaire pour réparer. Dans 8 mois elle pourra s’exprimer.

Amandine Roy.

Dernier message

Le jour même j’ai publié ce dernier message pendant environ deux heures d’abord pour qu’on ne puisse pas dire que je publie après coup pour mettre ma parole en doute et ensuite pour que les informations en elles-mêmes ne soient pas l’objet d’une utilisation néfaste avant l’échéance comme mon avertissement d’un important attentat sur des installations électriques d’octobre dernier.

Je vous laisse en prendre connaissance.

Amandine Roy.

Question gratuite N°=4 du jeudi 15 mars 2018

Tulipe 05

« Donc ma question est au sens large : ma patience est-elle mise à l’épreuve en attendant que les choses se mettent en place pour un avenir meilleur ; ou dois-je modifier mes projets notamment professionnels sur Angers ? », S…

« Ses épreuves de vie ne sont pas finies, ce n’est pas la plus importante. Tiens ma fille. »

Plus spécifiquement , la réponse à votre question est : les deux.

Dans ce milieu plus que d’autres il y a les mots que l’on dit devant vous, rarement les mêmes voire pire en dehors de votre présence, il y a aussi les sourires empathiques de façade… et après il y a la réalité des faits.

Se dire avec vous pour ne pas être seul, parce que vous avez des compétences qui attirent, parce que vous amenez un carnet d’adresses qui intéresse, ne sont absolument pas des garanties pour vous in fine de pouvoir en vivre comme d’un travail à temps plein.

Malheureusement cette question est représentative d’une tendance à la mode.

N’oubliez pas d’identifier les intérêts pécuniers eux des personnes qui vous appâtent en prétendant vous lancer ou participer de votre lancement dans l’appréciation objective autant que possible de votre situation.

En fait il y a deux questions dans votre question : celle concernant la pratique et celle concernant une rémunération digne et correcte.

Est-ce que vous pouvez pratiquer, oui bien sûr. La question de vos capacités ne se pose pas. On m’a parlé d’EHPAD.

Est-ce que vous pouvez espérer une rémunération comme celle d’un travail à temps plein, clairement non.

Après votre vie vous appartient.

Un travail classique, plus classique en tout cas, vous ferait du bien.

À vous de décider.

Amandine Roy.

 

Question gratuite N°=3 du mercredi 14 mars 2018

Tulipe 04

« Vers quel horizon professionnel dois-je m’orienter pour à la fois gagner correctement ma vie et m’épanouir ? », M…

Un changement d’axe sans réorientation. Cherche fonctionnaire. La loi. La loi. L’épanouissement à côté. Demande pas tout à la fois. Tu fais vivre c’est bien. Mari soutien. Enfant plus loin. Pas s’arrêter de vivre pour l’énervement, il y en aura toujours assez. Ça peut se traduire sous deux ans. Regarde les opportunités. Bonjour. Mamie.

Ça va pour aujourd’hui, elle te reverra la prochaine fois. Bise.

Amandine Roy.

Question gratuite N°=2 du mardi 13 mars 2018

Tulipe 03

« Quelle est à aujourd’hui la mission qui m’incombe dans cette vie ? », P…

Le mot « mission » est à prendre au sens large. Je me méfie toujours avec ce mot parfois trop compris au pied de la lettre.

En réponse à ta question on me parle de douceur de vivre, le mot douceur est répété plusieurs fois.

Tu as peut-être l’impression de prendre déjà soin de toi et d’accorder suffisamment d’importance à ta personne, mais il est clair que tu n’as pas fini de cuver si tu permets ce mot la douceur de vivre qui t’es due, en tout cas celle à laquelle quantitativement tu as toujours droit.

Et on insiste en me disant que c’est le principal.

On me montre aussi un jardin et un chat, toi avec un chapeau de paille.

Apprécie.

Déguste.

Tu vois, tu y as droit.

Amandine Roy.

Question gratuite N°=1 du lundi 12 mars 2018

Tulipe 02

« Un homme évoluant dans mon contexte professionnel me touche émotionnellement. Pensez-vous qu’une relation sentimentale serait possible avec lui ? Merci », I…

Peu de chances. Pas quelqu’un pour toi. Trop vert. Ne confond pas bonne relation et émotion. Le train-train continue. Pas le plus important en ce moment. Prends soin de toi. Toi. Et les cartes en plus. (Sourire sur cette dernière phrase.)

Amandine Roy.

Questions gratuites

Tulipe 01

Un cadeau pour accueillir le printemps…

Je vais répondre à 10 questions, gratuitement sur le blog, une par jour si je peux.

Une seule question par personne.

Bien sûr les premiers arrivés seront les premiers servis.

Votre anonymat sera respecté, j’indiquerai votre question en mettant seulement madame ou monsieur suivi de votre initiale.

Je respecterai même les fautes d’orthographe. 🙂

À vos claviers et à bientôt,

amandineroy49000@gmail.com

Amandine Roy.

 

Quelle tristesse !

fleur_de_bach_pommier_sauvage

Encore dernièrement une personne simplement intéressée et se croyant en sécurité en fréquentant un milieu dit spirituel s’est étonnée qu’il le soit si peu.

C’est pire.

La jolie façade tellement pratique dites « spirituelle » avec son lot de fausse empathie cache une réalité d’une banalité bien moins jolie et surtout dommageable avec pour réel enjeux les gens qui fréquentent et bien sûr leur argent.

Ces derniers mois j’ai constaté une nette recrudescence d’une pratique consistant à déformer les propos et comportements rapportés dans une simple conversation pour retourner une personne qui se confie avec confiance en l’effrayant au sujet de la vilaine vilaine autre professionnelle, pour ensuite valoriser hypocritement cette personne et l’y faire retourner à ses frais avec stratégie et directives pour piéger, lui faisant miroiter un rôle de pseudo chevalier blanc.

Le plus nauséeux c’est que les personnes qui manoeuvrent ainsi en professionnels avertis savent parfaitement que dans ce contexte cela ne peut pas bien se passer, que même si dans un premier temps la personne manipulée arrive à faire illusion, les guides de ce professionnel eux savent la réalité des intentions. Or ce sont eux qui répondent.

Que la victime, car cette personne est une victime, toujours dans sa manipulation suggérée soit persuadée d’avoir réussi à piéger, ou que celle-ci soit désolée des réponses « bizarrement » moins utiles que prévues, c’est tout bénef pour les personnes qui les ont manipulé.

Car les manipulatrices et manipulateurs ne leur expliquent pas que dans ce contexte ça ne peut pas bien se passer, et en profitent pour leur en remettre une couche sur le refrain : « Je vous avais bien dit ».

Et puis cette personne qu’on a copieusement grugé, elle a de la famille, elle a des amis…

De fil en aiguille, à force d’utiliser la peur et de rebondir à chaque fois en se servant de l’expérience d’une personne déjà grugée pour convaincre la suivante, on fait le vide chez les autres et on remplit son tiroir-caisse.

Les faux-samaritains se récupèrent à bon comptes et aux frais de leurs victimes une clientèle fidèle. La manipulation est double.

Il arrive même un stade, quand cela fait plusieurs années d’affilée qu’on s’acharne sur un même professionnel, où l’on arrive à effrayer et détourner les gens sans avoir quasiment plus besoin de les faire aller à leur frais piéger ce professionnel. Il suffit de se servir de ses victimes précédentes pour encore plus faire le vide autour de ce professionnel et le plein dans son tiroir-caisse.

Le summum pour ces manipulatrices et manipulateurs, c’est lorsqu’elles, ou ils, arrivent à suffisamment convaincre des autorités encore moins averties que les clients qu’ils ferrent habituellement pour arriver à faire blacklister le concurrent à éliminer. C’est encore plus tout bénef et encore mieux pour le tiroir-caisse, tout en passant comble du comble pour une référence supposément fiable.

Tout ça d’abord et avant tout sur le dos des gens que l’on a effrayé à dessein en se souciant si peu d’eux et tellement plus de leur argent.

Quelle tristesse !

Amandine Roy.

Maëlys retrouvée

5917ccec

Le sujet est délicat à aborder aussi je vais respecter simplement la chronologie des faits.

Longtemps il m’a été difficile d’envisager d’aider pour les enquêtes, pour plusieurs raisons. Entre autres le fait qu’initialement je voulais juste pouvoir vivre décemment de la pratique honnête de mon métier sans me mettre en avant, ce qui a été empêché ; entre autres également j’avoue, le fait que je ne voulais pas ressentir les émotions et les sensations des victimes.

En novembre 2016, après avoir été longuement poussée à le faire, j’ai accepté le principe et accepté d’officialiser sur mon blog en ajoutant l’aide aux enquêtes (article du 29 novembre 2016). Cela n’a rien changé. J’ai fini par l’enlever.

Dès l’annonce de la disparition de Maëlys, c’est revenu. Sauf que je savais que c’était déjà trop tard. La perte d’un enfant étant l’une des pires choses qui soient, je ne me voyais en train en plus de tuer leur espoir. L’affaire étant aussi médiatisée, j’espérais que sur la quantité de voyants et médiums qui certainement joindraient les enquêteurs, les informations à leur communiquer le seraient sans moi.

C’était sans compter sur l’obstination de Maëlys qui me faisait de plus en plus la tête de ne pas participer. La douleur et la dignité de ses parents lors de la conférence de presse ont fini de me bouleverser.

C’en est suivi un premier message dont j’ai transmis la photo par mail à la gendarmerie le 02 octobre 2017.

Deux mois plus tard, Maëlys n’était pas encore découverte. Et bien que l’on est insisté auprès de moi pour que je ne me mêle plus, de mon côté j’ai insisté à nouveau et transmis un second message toujours par mail le 02 décembre 2017.

Le crâne du Caporal Noyer retrouvé a permis d’ouvrir complètement les recherches et de renforcer l’enquête en cours pour Maëlys.

C’est avec beaucoup de joie et de soulagement pour ses parents que j’ai suivi sa découverte le 14 février dernier, le jour de la St Valentin.

Maintenant j’espère pouvoir aider d’autres proches. Pas en tant qu’enquêtrice bien sûr, mais en tant que source complémentaire d’informations pour les enquêteurs. Dans les jours qui viennent je vais m’organiser pour. Je ne sais pas encore comment.

En tout cas bravo aux enquêteurs. C’est une formidable démonstration qui vous met enfin en avant vous.

Et je présente mes condoléances aux parents de Maëlys.

Sa découverte et des obsèques dignes ne changeront rien à votre douleur. J’espère simplement qu’avec le temps cela vous rendra cette douleur moins insupportable.

De tout coeur avec vous.

Amandine Roy.

Amandine Roy Médium, 11 rue des Deux Haies à Angers

Pour me trouver, il vous suffit de lever le nez.🤓