La célèbre arnaque de la Commissaire de police fédérale Catherine de Bolle pour me soutirer de l’argent toujours sur le même thème : pédopornographie , exhibitionnisme, cyberpornographie, et trafic sexuel rien que ça…

Après ce que j’ai appris, de menaces officielles celles-là le weekend dernier, particulièrement c…., comme quoi je tuerais avec les yeux, l’accusation en pleine nuit il y a quelques heures pour m’accuser de pédophilie suite soi-disant au traçage de mon adresse IP sur des sites pédopornographiques, voilà ce que je viens de me voir envoyer comme menace supplémentaires.

Photos mails ci-dessous.

Même si arnaque confirmée finalement pour ce qui est arrivé ce weekend, j’attire votre attention sur le fait que ça arrive deux weekends d’affilée, pour m’accuser successivement d’être une meurtrière et une pédophile, juste quelques jours avant la toute première interview de Natacha Rey, l’enquêtrice dont l’enquête sur Brigitte Macron est parue dans Faits & Documents…

Évidemment un tel acharnement concomitant sur ces deux sujets-là, me visant moi, pile maintenant… ce n’est pas anodin.

Voici les trois photos.

Alors qu’ils continuent de violer ma vie en permanence, alors que les criminels visés sont notoirement pédophiles, voilà que j’apprends que mon adresse IP aurait été utilisée pour visiter des site pédo pornographiques, et un type qui n’explique même pas sa légitimité légale d’intervention vient de me menacer moi lourdement victime de mise en examen sous ce chef d’accusation alors que je ne les connais même pas ces sites…. A vomir !!!

Après que les tueurs aient instrumentalisé une femme au point que celle-ci se croit de manière questionnable dans un mauvais remake de l’Exorciste pour artificiellement me salir judiciairement en m’accusant d’être une tueuse…

Ces pédophiles, en plus, semblent avoir utiliser les moyens et personnels spécialisés en informatique, ce que moi je ne suis pas, aboutissant au traçage de mon adresse IP sur des sites pédo pornographiques que je ne saurais même pas trouver, là aussi pour me salir judiciairement en m’accusant d’être ce dont ils se sont eux rendus lourdement coupables pour que je ne puisse plus les poursuivre de mon indignation de citoyenne elle-même victime.

Ces gens sont plus qu’à vomir, ils sont à chasser et à enfermer.

Donc ils sont encore illégalement intervenus à distance sur mon ordinateur, pour encore commettre des actes illégaux.

Leur acharnement à simuler que je leur ressemblerais pour se dédouaner eux du plus grave, relève de la reconnaissance publique de leur criminalité crade, puisqu’ils persistent à essayer de me faire accuser exactement de ce qu’ils sont pour s’organiser criminellement là encore un contre feu communicationnel et judiciaire.

Faites circuler l’information autant que possible….

Précision supplémentaire, remarquez que cela m’est fait un weekend pour que je ne puisse pas me défendre rapidement, à seulement quelques jours de l’interview de Natacha Rey multidiffusée vendredi prochain le 10 décembre 2021.

Regardez jusqu’où ils vont.

Ne lâchez rien.

Et SVP, faites circuler cette information le plus largement possible.

Amandine Roy.

%d blogueurs aiment cette page :